Reductio ad hitlerum

Ouvrage – 20 août 2014

reductioad2

Résumé

Lorsqu’en 1990, Mike Godwin, un jeune avocat de l’État de New York, formula la proposition qui allait très vite devenir la loi portant son nom, personne n’imaginait que celle-ci deviendrait un jour aussi célèbre que les plus grandes lois physiques : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler se rapproche de 1. » Dans les échanges se déroulant sur internet, se livrer à une telle comparaison signifie désormais aussitôt recevoir des autres participants ce que l’on appelle un « Point Godwin » – la médaille de la honte de l’internaute.

Mais ce qui peut sembler n’être qu’un simple tic de geek n’est-il que cela ? N’y a-t-il pas dans l’obsession pour le nazisme, l’hitlérisme et l’Holocauste l’une des plus embarrassantes vérités de notre temps ? Et si notre obsession pour le souvenir de la Shoah et la limite qu’elle pose à la liberté d’expression n’étaient rien d’autre que le signe de notre incapacité contemporaine à admettre le mal ?

Table des matières

1. Le rappel
Liberté d’expression, inattendue oppression
Reconnaissances et contingences
Reductio ad godwinum
2. La meute
La Shoah, ou la dernière frontière
Le nazisme, ou l’écrin du conformisme
L’indigné, ou l’héroïsme sans peine
Conclusion : Le rappel de la meute

Paru aux Presse Universitaire de France (PUF).

Revue de presse sur le livre.

L’ouvrage est disponible depuis le 20 août en librairie ou en ligne (Amazon).



Catégories :Livres & films

Tags:,

2 réponses

  1. Du mal à la morale…un chemin sémantique que, sans doute, tu expliques…J’ai commandé ton livre, dans une librairie locale….

  2. American edition, please!:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s