Dieudonné et le triomphe du vide

diePosons une hypothèse : il n’y a aucune pensée consistante dans la logorrhée de Dieudonné. Aucune. C’est toute la saveur du problème que l’humoriste-provocateur-agitateur représente : par le biais de l’humour, Dieudonné force l’intelligentsia et le monde politique à se positionner sur du symbole, du signifiant, de l’ambigu. C’est pour cela qu’on peut disserter à l’envi sur le fait de savoir si son discours est raciste, antisémite, antisystème ou non. Car il est, selon les moments, tout cela à la fois… et son inverse. Dieudonné a décidé d’être un caméléon inversé : chaque fois qu’on le place sur une surface déterminée, il en prendra la couleur opposée. Le personnage devient beaucoup plus simple à saisir une fois qu’on lui applique cette grille de lecture – essayez, vous verrez. C’est l’unique constance de son propos et de son parcours : s’opposer à ce qui est évident, majoritaire, systémique. Se vouloir être le grain de sable du « système ».

Car au-delà de cette posture, attachez vos ceintures, c’est le plongeon dans le vide sidéral. Ses amitiés perdues, ses liens amour-haine avec le FN, ses rapports avec les Juifs, les médias, les négationnistes : rien n’est constant dans son parcours à part la décision de se placer dans l’opposition à tout. Le phénomène Dieudonné n’existe que par des signifiants, non des signifiés. Par des symboles, non par des idées. Le langage de Dieudonné est l’humour, langage qui permet à la fois de parler quand il y  a un message… et quand il n’y en a pas. L’humour qui permet effectivement de rassembler ce qui est épars, l’humour qui offre un discours dans lequel des tas de personnalités différentes vont se reconnaître. L’humour qui permet de surfer entre plusieurs registres de langage, et de brandir la carte « second degré » au moindre problème. La galaxie de Dieudonné, dite « Dieudopshère » – qui, elle, existe bien – est axée autour d’un trou noir. Elle rassemble du coup tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans l’image que la société charrie d’elle-même. Cela fait beaucoup de monde et brasse large, des plus sincères démocrates anticonformistes aux plus purs antisémites arborant fièrement, selon le moment, salut nazi ou quenelle.

Ainsi en est-il de cette fameuse « quenelle ». Geste antisémite ? Geste antisystème ? Salut nazi inversé ? Impossible de trancher, finalement, parce que dans l’esprit même de ses créateurs, on ne sait pas vraiment. Ce sera comme vous voulez – l’important est que les médias en parlent. Redoutable, cette quenelle : elle n’existe que par ce que les uns et les autres en feront. Elle n’existe que parce que les médias ont décidé d’en faire un phénomène. Si Yann Barthès n’avait pas relevé – et donc amplifié fois dix mille  – la quenelle d’un membre du public au Petit Journal, qui s’en serait sérieusement inquiété ? La quenelle est un symbole, et la force du symbole est de pouvoir y placer ce que vous voulez, d’être l’écrin de votre colère, de votre rébellion, de votre antisémitisme latent – biffez les mentions inutiles, c’est plus simple que de réfléchir. Chaque fois que les médias posent la question de la signification de la quenelle, ils contribuent à répandre l’idée que cette signification existe. Ils la rendent un peu plus réelle à chaque fois. Créer de la vraie polémique à la française à partir de rien. Du Dieudo tout craché – et bien joué.

On me dira que ce « vide » remplit des salles dans la France entière et que ses vidéos se regardent par paquets de millions. C’est exact ; « Bienvenue chez les Ch’tis » aussi. Cela prouve qu’on peut rassembler des foules sans aucun message de fond. Le succès de Dieudonné, c’est celui d’une société qui n’a plus de repères, qui tombe aisément dans la paranoïa, dans le syndrome des agendas cachés et qui est ulcérée par la moralisation excessive qu’a pris la lutte contre le racisme dans son axiome « touche pas à mon pote » datant des années 80. Il suffit, dans ce chaos ambiant, que quelques voix prennent avec talent les oripeaux du contestataire et du réfractaire pour se voir suivies par une multitude frustrée qui voit dans son sort le fruit d’un complot ourdi par les puissants – le système, la juiverie internationale et la finance, pour ne pas changer. Mais ces foules elles-mêmes sont disparates, éphémères et ne se tiennent ensemble que le temps du symbole. Dès que le symbole est ouvert, analysé, il s’offre dans son vide, ouvre la voie aux divergences – vous aurez remarqué que dans la galaxie Dieudonné, tout le monde se dispute et règle ses comptes à un moment ou l’autre. C’est l’une des raisons pour lesquelles il faut garder son calme : comme tous les phénomènes axés sur du vide, comme le premier tourbillon venu, le phénomène Dieudonné a besoin d’être constamment en mouvement. Dès que ce mouvement cessera, le tourbillon s’évanouira.

En attendant, le fait que ce vide parvienne à mobiliser contre lui tant de forces institutionnelles, et à faire tomber dans son piège les plus hautes autorités constitue, en vérité, l’événement vraiment interpellant. Le monde politique, gouvernemental en particulier, fait preuve ici d’une faiblesse et d’une soumission à l’émotion proprement remarquables. Manuel Valls et François Hollande, en se prononçant en faveur de l’interdiction des spectacles de Dieudonné, viennent de lui offrir une consécration dont il n’aurait pas pu rêver. Ce n’est pourtant pas le moment de perdre les pédales : la démocratie en a vu d’autres. Dieudonné n’en constitue pas un danger, mais un dommage collatéral.

Cette même démocratie, rappelons-le, est axée autour de la liberté d’expression, qui demande de ne jamais interdire a priori. Cette démocratie fonctionne sur base de lois qui cadrent déjà ce qui constitue un discours raciste ou antisémite, et qui possède une justice apte à trancher la question au cas par cas – ce qu’elle a fait et continuera à faire dans le cas de Dieudonné. Cette démocratie doit, pour son propre bien, tolérer l’expression d’idées et de propos qui « heurtent, choquent ou inquiètent », pour reprendre la célèbre jurisprudence Handyside de la Cour européenne des droits de l’homme. Avec Dieudo, on est servis : ses propos tout à la fois heurtent, choquent et inquiètent, précisément parce qu’il a décidé de faire de ces limites de la liberté d’expression son propre gagne-pain.

Nous pouvons choisir de tomber dans tous les pièges qu’il tend et réagir par voies de scandales, d’offuscations et d’interdictions. Nous pouvons aussi choisir de garder notre calme et de laisser des institutions qui en ont vu d’autres faire leur travail. C’est à la justice de vérifier les intentions des auteurs des propos, et d’analyser dans ce cadre le contexte dans lequel ils sont tenus. Il paraît évident à l’observateur que, de caméléon antisystème, Dieudonné est encouragé par son succès et par sa posture de combattant à franchir de plus plus nettement les limites qui le séparent de l’appel à la haine. Si c’est le cas, laissons les tribunaux le confirmer, et cessons de lui offrir victoire médiatique sur victoire médiatique au nom du buzz.

Ne pas céder à la tentation d’interdire, rester ferme sur le traitement judiciaire des appels à la haine, et ne pas remplir de « flux média » le vide constant qu’il nous propose comme s’il y avait un réel contenu derrière ce spectacle de caméléon inversé remplissant d’aise la foule sentimentale qui l’acclame : voilà comment sortir du piège tendu par Dieudonné, et passer enfin à autre chose.

Sur le même sujet:

Faut-il interdire les spectacles de Dieudonné ?

L’impasse moralisatrice de la lutte contre le racisme



Catégories :Articles & humeurs

Tags:,

48 réponses

  1. sans oublier le remarquable humoriste que DIEUDONNE est et reste, à mon estime. Les sketchs « Le foulard », « le cancer », « le fine équipe du 11 » (« Les religieux, y a pas à dire, ils sont balèzes : pour enrhumer le crétin, il n’y a pas mieux »), « les apaches », etc sont formidables. 🙂 Par contre, le rôle de grain de sable joué et revendiqué par le troublion (le caméléon inversé) est évidemment bien observé. A mon sens, cela participe à la fonction même de l’humoriste. 🙂

    • Zut ! On dit trublion 🙂

    • Tout est vide chez Dieudo sauf les salles de spectacle

    • Bien dit ! A mon avis la plupart des humoristes ou qui se revendiquent humoristes sont bien plus « vides » que lui ! Dieudo, ce n’était qu’un bouffon du Roi, rien de plus. Ce sont les tentatives du pouvoir politique de le faire taire qui l’ont rendu hargneux. Les théories complotistes, on y croit ou pas, c’est le droit de chacun. Mais qui peut expliquer comment c’est possible qu’un pays en envahisse un autre en toute impunité et que les grands gendarmes du monde ne font rien ! Si, ils disent « c’est paaas bieenn ! »
      Quand l’administration Bush parlait d’armes de destruction massives en Irak, vous n’y avez pas cru vous ? Nous sommes confrontés tout le temps à la manipulation, à la désinformation et à la propagande de tous côtés. C’est affolant.
      Et ceux qui ont décrété que le rire qu’il suscite est malsain et dangereux, s’offusquent-t-ils des sketches ou blagues qui pourraient offenser les noirs (Michel Leeb, Carlos, etc….), ou les arabes ?

  2. merci François de remettre « les pendules qui oscillent » en position verticale 🙂
    je n’oublie pas que le « vide » se trouve aussi en chacun d’entre nous et, tel un aimant, a tendance à être attiré par le bruit et les clameurs des sirènes…J’en profite aussi pour te souhaiter une année 2014 pleine de pensées enrichissantes !

  3. Vous parlez de Dieudonné comme s’il émergeait ex-nihilo. Ignorez-vous la situation actuelle de la France? Je ne crois pas, et pourtant vous n’en tenez aucun compte. C’est un peu comme jugé du conflit au Moyen Orient depuis son salon, intéressant mais aride.

  4. Pour que ce papier fasse sens au lieu de seulement brasser du vent, il faudrait aller jusqu’au bout et critiquer le pouvoir et ceux qui le détiennent vraiment, effectivement. Le vide intersidéral démocratique, l’iniquité de tous poils, le fascisme réel, la bêtise affligeante et dégoûtante des médias, elle est du côté de ceux qui présentent Dieudonné comme un épouvantail alors que se trame autour de lui (notamment) quelque chose de très important, dont tu ne touches pas un mot, de bien plus important que cet enculage de mouche de ton papier qui embrasse assez exactement le sens des médias mainstream.
    Parle plutôt de la haute trahison des clercs, ou de la bêtise innommable de l’expression « symbole nazi inversé », ou — et je pourrais t’en donner mille — du fait que les antifascistes (qui n’ont d’antifasciste que le nom) ont brûlé des livres de dissidence très récemment, pour faire sens, justement cette fois.

    • Défendre la démocratie, la justice, la liberté, très bien, mais voir se cristalliser ces valeurs autour d’un individu paranoïaque et raciste, désolé, mais sans moi..

      • Ha bon! Dieudonné raciste ? Voilà qui mériterait d’être développé ! Quant à la paranoïa : Lorsqu’on se trouve interdit de spectacle depuis 2006, à raison de l’anathème initié par BHL (« Tout antisioniste est un antisémite »…), il y a peut-être motif à irritation, voire à dérapages, non ?

    • Entièrement d’accord !! Une fois de plus un journaliste qui cherche à diaboliser Dieudonné. Si cet artiste représentait autant de vide que l’article cherche à nous faire avaler, l’oligarchie française ne s’en inquiéterait pas outre mesure. Or le discours de Dieudonné fait peur car il remue les consciences et pas parce qu’il est anti-machin ou raciste.

    • Votre article est la preuve que vous n’avez pas étudié votre sujet. Il y a une grille d’analyse qui donne tout son sens à la démarche de Dieudonné, mais vous n’avez pas envie d’utiliser ce paradigme, comme tous les chiens qui hurlent aux loups, errant dans ce vide que vous décrivez car il vous convient. Il vaut mieux hurler pour couvrir les bruits dissidents, plutôt que de leur faire la place qu’ils méritent. Je suppose que vous êtes un fervent lecteur de BHL?

      • Pas d’accord du tout : l’article de François est à mon sens remarquable : le caméléon inversé : voilà une posture qui ne déplairait pas à DIEUDONNE. Comme à mon sens beaucoup de personnes qui apprécient l’humoriste, génial à mon sens, certaines déclarations (« shoananas » est drôle dans le spectacle parce que aussitôt , il interpelle le public, pour le faire taire, mais en dehors, lorsque l’on rencontre des olibrius qui chantent « shoananas » en riboulant des yeux, cela devient…inquiétant) font penser qu’il perd sa sérénité, et c’est dommage. Avez vous vu la déclaration d’Alexandre Hastiez, sur le net, laquelle me semble absolument pertinente ?

  5. Risible. Dieudonné n’est pas interdit de spectacle (depuis 2006 ou non). Et que faut-il qu’il dise de plus pour confirmer qu’il est obsessionnellement antisémite (donc raciste)… Prêter un tel pouvoir à BHL (et au « sionisme » ou au CRIF), voilà qui relève précisément de cet antisémitisme dieudonnesque qui réactualise le dit « Protocole des sages de Sion ».

    • Ha oui ! BHL et « le serment de Tobrouk » 🙂 Je te propose de t’informer : l’on ne compte plus les spectacles annulés, notamment à Lille, à Bruxelles, etc, à raison de pressions sciemment organisées par des associations antiracistes, dont le CRIF, dont le but, déclaré, est d’empêcher DIEUDONNE de se produire. Encore tout récemment, des amis juifs m’ont envoyé leur pétition adressée à la FNAC pour lui enjoindre de ne plus vendre de tickets pour les spectacles de l’intéressé, à peine de déserter ses rayons.:)

      • Cher Motl, ce serait pas mal si pour me répondre, tu évitais de taxer mon opinion de risible.

      • j’aime bien … « des amis juifs » comme dans l’expression « je ne suis pas raciste, j’ai même des amis juifs! ». Il faut être très con pour ne pas voir en Dieudonné, qui n’a plus d’amuseur que le nom, un parano, antisémite (et donc raciste). Et oui, petit Luc, ton opinion est assez risible. Attention quand même, il existe une loi contre l’apologie du racisme, et tu es en plein dedans.

        • Amusant comme dès que l’on parle de DIEUDONNE, positivement, l’on est très immédiatement taxé d’antisémitisme, vilipendé, insulté, agoni ! Hors donc, j’aurais fait « l’apologie du racisme »: je ne vois pas. Mais aussi bien, je suis un « petit luc » et « très con ». Un constat à faire cependant : les détracteurs de l’humoriste, de manière assez générale, n’ont pas vu ses sketches, et ne veulent aussi bien pas les voir, et sont absolument incapables de faire autre chose que de balancer des anathèmes et des insultes. L’on est pas très loin des cris inarticulés 🙂

  6. Cet humoriste a l’art, comme les autres, de faire dire à certains mots qui ne veulent rien dire mais qui présupposent dans l’esprit des auditeurs. La dite « quenelle » n’est qu’une préparation, en forme de boulette ou de petit cylindre, à base de viande, d’abats, ou de poisson finement hachés, incorporée à une pâte de farine ou de mie de pain, que l’on sert telle quelle accompagnée d’une sauce ou dans une garniture de pâté chaud: vol-au-vent, bouchée à la reine. Que soit en etymologie, synonymie ou encore antonymie il s’agit toujours de boulettes. Mais les émedia vont en faire des choux gras. Encore un fois une diatribe lamentable. Et pour la docte assurance en philosophie c’est encore plus lamentabilis « plaintif et déplorable ». Pauvre civilisation.

  7. Dieudonné n’a jamais demandé cette polémique.

    Sur base d’un sketch, il n’a cessé d’être harcelé à mauvais escient depuis des années.
    Je me suis posé la question, je ne le suivais pas de si près.
    Puis j’ai regardé tous ses spectacles en ordre chronologique, pour me faire une idée.
    Objective.
    J’ai mis en parallèle les procès d’intention qu’on lui fit, chronologiquement aussi, les agressions physiques, j’ai vu les amalgames visant à le diaboliser, à montrer de lui ce qu’il n’était pas, les procès bidons qu’on lui fit, procès qu’il ne perdit pas tous au demeurant, loin de là ! Contrairement à ce qu’on nous jette perpétuellement en pâture.
    Je ne suis en rien antisémite et lui non plus !, et ce qu’on lui fait actuellement est une honte pour la France.
    Maintenant, oui, il est moins léger, certains le prétendent moins drôle, ce qui est faux, mais il focalise un peu, qu’auriez-vous fait à sa place ?
    Vous coucher, sans doute, comme on se couche au poker. Perdre au bluff. S’incliner. Rater l’occasion.
    En plus, il est plus que têtu, le gros bougre, il en rajoute dans la provoc : « Vous me niez, vous me trainez dans la boue, vous me traitez d’antisémite, je vais vous en faire un film, carrément ! ».
    Il me rappelle Coluche, que j’ai eu la chance de rencontrer un jour longuement, une crème d’homme, mais une personnalité claire : gentil avec les humbles, défiant avec les puissants.

    Alors oui, Dieudonné fédère – sans le vouloir – parfois un peu n’importe qui, de véritables antisémites, des néo-nazis, des paumés de l’idéologie, voire des crétins qui n’ont strictement rien compris à son discours.

    Lequel est droit, et juste. Et ne se résume d’ailleurs pas à de l’antisionisme (justifié, à moins que sous couvert d’antisémitisme, il soit désormais interdit d’évoquer le sort fait aux Palestiniens ou le soutien inconditionnel de nombre de personnalités médiatiques françaises à l’Etat D’Israël, quoi qu’il fasse).

    Dieudonné fédère surtout des paumés du système, des déçus, des rebelles, des « indignés », des gens outrés qu’on puisse nous jeter « ben quoi, avec le système, t’as la sécu, c’est pas bon, en Afrique y’en a qui crèvent de faim…de quoi tu te plains… ».
    Dieudonné en parle aussi de l’Afrique qui crève de faim, et dont tout le monde se fout. Ou de la bienpensance où le danger qui « nous » menace est tantôt l’islam, tantôt les hordes de l’extrême-droite qui massacrent de braves, gentils et innocents militants gauchos. Et avec humour, ce qui ne gâche rien.

    Mais ça, on va pas le retenir, et faut surtout pas que ça s’entende.

    La dénonciation de ces tromperies, des dysfonctionnements aberrants de ce monde, de cette pensée unique et inique, on les tape vite sous l’étouffoir du pseudo-antisémitisme. C’est tellement facile d’intoxiquer les cons.

    D’ailleurs, les cons, comme l’enfer, c’est les autres : les « manipulés » qui soutiennent Dieudonné. Forcément.

    Ce qui se passe avec Dieudonné est une honte pour la France, un pays autrefois rayonnant, qu’on pouvait admirer, le « pays des droits de ‘homme »…

    Enfin en tout cas pour ses dirigeants.

    Il reste tout de même des Français intelligents (pour rester dans sa discipline d’humoriste, il en est d’autres…) : Bruno Gaccio ou Alexandre Astier – par exemple – qui ont le courage de le défendre, résistant à un tsunami médiatique où la calomnie massive, imbécile et recopiée sans fin par des journalistes SANS LA MOINDRE DEONTOLOGIE fait effet de vérité.

    Combien d’émissions de radio ou de télé l’ont mis en cause sans avoir la décence de l’inviter pour qu’il réponde en personne ? Il n’est que ça, dont des Patrick Cohen disant à la télé à Frédéric Taddei que c’est ignoble de l’inviter. Taddei, l’un des rares à encore faire son boulot…

    En outre, quand on voit Hollande dire de Valls qu’il est revenu « sain et sauf » d’Algérie, LORS D’UN DINER DU CRIF, c’est une BOUTADE !

    Quand Dieudonné – accusé à tort d’antisémitisme depuis des années – dit « Patrick Cohen…les chambres à gaz…dommage… » avec un large sourire et à l’attention d’un public qui SAIT, LORS D’UN SPECTACLE HUMORISTIQUE, ce n’est PAS une boutade, ce n’est PAS du second degré, c’est de l’ANTISEMITISME HAINEUX ! Ca trompe qui ?

    Apparemment pas mal de gens, puisque c’est la version officielle, estampillée Valls et Hollande et relayée à toute berzingue par les merdias de masse.

    Voilà où en sont le gouvernement français, les menteurs des médias et les terroristes intellectuels façon BHL qui ont vite fait d’emballer le paquet sous l’appelation « antisémite » ! Quant au bras d’honneur, c’est un salut nazi ! La preuve en est que trois cons l’ont fait devant une école juive, ou un mémorial de la Shoah. Ben voyons… Bouffez, mes cons !

    Valls a enfin trouvé la parade, il va faire interdire des shows de Dieudonné sous prétexte de troubles à l’ordre public.
    Le fils Klarsfeld – dont on admirait les parents, mais ça va s’arrêter là – est en deuxième ligne et nous explique que forcément il y aura sûrement des associations juives (façon LDJ ou Betar, sans doute…) qui risquent de manifester. L’affaire est pliée. On interdira.

    Sous une des vidéos de Dieudonné, après le salut amical d’Anelka – dont on pense ce qu’on veut, il ne peut être contre le système puisqu’il est plus riche que Mélenchon, hum… – répercuté dans la presse anglaise, un anglophone curieux glissait (une quenelle) : « If the gesture is the opposite of the Nazi’s, then shouldn’t the meaning be the opposite of the Nazi meaning ? ».

    Humour anglais, un des meilleurs, comme celui de Dieudonné.

    • A côté de ça, ouverture du Journal de 20 heures de France 2 aujourd’hui : cinq minutes sur l’accident de ski de Michael Schumacher. Je suis vraiment et sincèrement désolé pour lui. Mais bon.

      Comme disait Coluche « T’as qu’à vwaaar ! »

    • Magnifique de clairvoyance ! Enfin une analyse profondément objective. BRAVO Undeuxtrois (@Lassielechien) !

      • Des arguments nets. Une petite quenelle à la fin…Oeuf jambon fromage comme dirait l’intéressé. Une dernière question se pose. La conclusion de l’article nous offre un magnifique paradoxe. Arrêtons de donner de la substance aux interventions de Dieudonné et le phénomène devrait bien vite tomber à plat. Notre ami nous torche un papier, sur un sujet qui devrait selon lui ne pas être traité dans l’intérêt de tout un chacun, avant de conclure en disant que « voilà, moi j’étais le dernier, maintenant, quelque part fermez votre gueule. » Il me semble que le bon sens aidant, les politiques se nourissant de médias, le mieux pour suivre sa propre doctrine aurait été d’éviter d’offrir une entrée supplémentaire au « caméléon » dans google. Il est tombé dans le panneau comme les autres. Bienvenue dans le monde du junk media.

  8. reblogué vers http://wp.me/3aME7
    De la force de la raison, aux raisons de la force …

  9. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    Dieudonné ,triomphe , vide,humour,vitriol,quenelle,opposition,système

  10. Cela dit, en vous relisant une seconde fois, ça, c’est vraiment très drôle (enfin si je puis dire) :

    « Manuel Valls et François Hollande, en se prononçant en faveur de l’interdiction des spectacles de Dieudonné, viennent de lui offrir une consécration dont il n’aurait pas pu rêver. »

    QUI pensez-vous vouloir se faire de la pub au détriment de QUI ?

    Désolé, cher François De Smet, je ne vous connais pas, je suis arrivé ici via Twitter, et c’est le premier article que je lis de vous, vous avez l’air plein de bonnes intentions, mais je crains que vous ne compreniez pas très bien la situation.

    Lisez également ceci :
    http://www.panamza.com/11092013-valls-engagement-absolu-israel

    Ou voyez cela :

    https://www.youtube.com/watch?v=eSEibmMfxRE (là, vers 4:35, le narrateur/réalisateur de la vidéo déclare qu’il est lui-même juif pratiquant et se fera probablement taxer d’antisémitisme, ça devrait le faire)

    Pour cette dernière vidéo, ce serait gentil de me faire la part du signifiant et du signifié, je n’ai pas bien compris l’idée…

    Et puis, un certain nombre de vérités ne peuvent être occultées par l’agitation permanente de la Shoah (que personne, pas même Dieudonné d’ailleurs, ne met en cause) ou du « Protocole des sages de Sion » (dont on se contrefiche).

    Sortez du mainstream, comme quelqu’un le dit plus haut : faites du journalisme.

  11. Et pas un mot autour de toute l’affaire Dieudonné et de « comment il en est arrivé là ». Une simple conclusion, c’est un raciste antisémite qui profite d’une situation, point.
    Rien sur les médias, sur le fait qu’un soutient à Dieudonné peut casser la carrière d’un artiste du jour au lendemain, la toute puissance de personnage comme BHL reconnu depuis longtemps comme un philosophe autoproclamé et sans talent, rien sur l’état actuel de la société tenue par un monde financier dont on ne sait qui tire les ficelles, …etc.
    Rien non plus sur la raison qui fait qu’autant de personnes le soutiennent. Probablement tous des imbéciles ou des racistes …..

    Pas très profond pour un article où l’ont accuse quelqu’un de brasser du vide.

  12. Quel vide abyssal de la part d un docteur de philosophie, depuis quand un titre permet-il de penser?
    De quoi avez vous peur pour ecrire un tel article? A travers qui cherchez vous de la notoriete? Quand les philosophes glausent pour proteger tout ce qui s oppose a la pensee dominante, ne trouvons nous pas la un veritable sujet de pensee?
    Le verbiage semiologique ne cache t il pas un vide abyssal de la pensee? Vouloir reduire les contenus aux contenants est la position qui permet le controle de ce qui emerge mais n’est-il pas aussi le signe de cette emergence, qu est ce qui derange l Academie de la pensee a ce point?

    Le mensonge a pris la place de la verite dans l espace public, et l Internet en revele l’ anfractuosite voila ce qui se donne a penser, mensonge concernant l espace democratique mediatique et maintenant mensonge scientifique academique, le systeme craque de partout et un saltimbanque en fait fremir l edifice

  13. A reblogué ceci sur JLBaque's Bloget a ajouté:
    Une réflexion que je partage dans ses grandes lignes…

  14. Affolant : à lire, François et les commentaires, on se croirait à l’aube d’une nouvelle affaire « Dreyfus » !
    Dieudonné est un « humoriste » : comme tel, il utilise tous les moyens pour faire « parler » de lui et accessoirement faire « rire »…comme Bedos, Leluron, Coluche et des tas d’autres…(avec moins de talent, à mon estime).
    Dans notre monde hyper connecté, hyper instantané : l’effet « papillon » joue à plein…Je crois que le silence est souvent plus efficace que les protestations ou analyses « fines » des intellectuels.
    Aujourd’hui, un « bon mot » sert de réflexion, d’idéologie instantanée…L’année prochaine (càd demain) on parlera d’autre chose….
    Le « génie » de Dieudonné, c’est ce geste symbolique = la « quenelle »…En clair, un « faux bras d’honneur »,un salut fasciste inversé, comme l’emblème nazi était une Svastika inclinée…Et l’on sait l’importance des symboles dans la vie sociale…Alors, faisons silence, ne parlons plus de Dieudonné, de la « quenelle » : c’est aujourd’hui la façon la plus efficace de les conduire au néant dont ils sont issus (je n’oserais pas utiliser le « trou noir » : François, c’était aussi ta provoc ?) 🙂

  15. Maître François, vous dites peu de choses qui vaillent mais votre appel au calme a été entendu : http://www.youtube.com/watch?v=0r4YQ54PazA

    • MERCI, grâce à cette video, j’ai enfin compris l’utilité de la quenelle. De sjuifs en bande organisée agressent ?! tiens tiens on nous avait toujours dit que les juifs européens n’ataquaient jamais, ce sont des victimes de la shoah…Il faudra aussi interdire l’ananas, chaud chaud ananas est antisémite comme la quenelle ?

  16. Tellement de choses à dire sur ce texte.. Malheureusement, mon emploi du temps ne me permet que d’être bref dans ma réponse. Je retiendrai donc ceci de votre « article »:

    « Nous pouvons aussi choisir de garder notre calme et de laisser des institutions qui en ont vu d’autres faire leur travail. C’est à la justice de vérifier les intentions des auteurs des propos, et d’analyser dans ce cadre le contexte dans lequel ils sont tenus. »

    Voici exactement ce que dénonce Dieudonné. Un système où le peuple n’est qu’un pion, une démocratie où le citoyen n’est plus en droit de réfléchir et se faire sa propre opinion d’un sujet. Si vous avez besoin d’un tribunal (qui admettons-le fait un travail bâclé dans de nombreuses situations) pour vous faire votre avis, c’est votre problème mais n’essayez pas d’enrôler le lecteur. J’espère qu’il en est de même pour vos propos, qu’il sont juste relayés d’une autorité supérieure et non le fruit de votre réflexion (si réflexion il y a). Les puissances mondiales ne condamnent aucunement les attaques dont sont victimes les palestiniens; ont-ils raison? Les tribunaux condamnent Dieudonné; ont-ils raison? Poser la question c’est également y répondre.

    Bàv.

  17.  » voilà comment sortir du piège tendu par Dieudonné  »
    Et comment sortir du piège tendu par le système bancaire mondial ? Comment sortir du piège du vide astral tendu par les grosses chaine de médias avec leurs tv réalite ? Comment sortir du piège du chomage en étant diplomé Bac +5 ???
    A la limite, je veux bien tomber dans le piège Dieudo si vous me résolvez les quelques uns pré-cités que, très impersonnellement je trouve un poil plus grave.

  18. Dieudonné n’est qu’un humoriste, un très bon humoriste et cela s’arrête là, il ne prétend pas autre chose.

    Votre article est comme son titre, vide.

    Vous parlez de la quenelle, ou plutot vous résumé ce qu’en disent les médias mais il suffit de suivre ses spectacles depuis le début pour savoir ce que cela signifie et ce n’est ni plus ni moins que sa façon à lui de dire « on te l’a mise dans le c** jusqu’à l’épaule » .

    Vous parlez de vide tel le film bienvenue chez les cht’is mais encore une fois, ce film reprend la même mécanique que La grande Vadrouille ou plus récemment Intouchable càd la rencontre de 2 personnes que tout oppose et c’est pour cela que la mayonnaise prend auprès du public. Un film peu aussi avoir pour but de divertir et, bien que léger, bienvenue chez les Chtis fait son office. Faut il forcement qu’un film soit engagé et dur pour être « un bon film ». Encore une notion de vide qui pour moi n’est pas argumenté de votre part.

    Sur certaines évidences émise vous n’avez pas tors : il est le grain de sable, le caméléon, il aime titiller où ça dérange.
    Il n’en reste qu’il se fait prendre dans le viseur de nombreuses personnes et à chaque fois, il répond par l’humour et ARGUMENTS fondés dans ses vidéos. Il n’y a qu’à voir la video en réponse à Myriam Leroy et Manuel Vals, un régal de liberté de pensé et de réponse.

    Votre article ne prenant pas position en faveur ou défaveur de Dieudonné, je pense que vous parlez d’un humoriste sans en avoir regardé les spectacles, simplement sur l’observation de ce qu’en disent la presse et les médias. C’est certes très bien écrit mais je n’ai lu ici qu’un article qui se regarde le nombril tant il en est une synthèse de ce que l’on entend partout depuis quelques temps déjà.

    • Mettre les rieurs de son côté, est une pratique « politique » : elle anesthésie le débat…Grand bien vous fasse l’humour de Dieudonné : alors, si c’est le l’humour, qu’il dénonce aussi l’utilisation de la « quenelle » par Anelka, et les quelques écervelés qui l’ont pratiquée sur des sites symboliques de la Shoa……Pour le reste,je vous souhaite une bonne vision des videos de Dieudonné, qui, quelques fois, m’ont aussi provoqué un sourire…

  19. Cher François De Smet,

    Vous avez eu l’amabilité de publier mes commentaires suite à votre article et je vous en remercie.
    D’autant que je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre interprétation – disons sans doute philosophique (je suis un béotien en philosophie) – des choses mais vous me permettez d’exprimer une autre vue.

    Je me permets donc d’intervenir à nouveau, en espérant que mon commentaire trouvera à nouveau refuge sur votre blog apparemment un peu intègre.

    Let’s briefly summarize, please we ?

    Suivons le mouvement :

    Le 30 décembre, j’écrivais (ci-dessus) ceci :
    « Valls a enfin trouvé la parade, il va faire interdire des shows de Dieudonné sous prétexte de troubles à l’ordre public.
    Le fils Klarsfeld – dont on admirait les parents, mais ça va s’arrêter là – est en deuxième ligne et nous explique que forcément il y aura sûrement des associations juives (façon LDJ ou Betar, sans doute…) qui risquent de manifester. L’affaire est pliée. On interdira. »

    Et aussi ceci :
    « Combien d’émissions de radio ou de télé l’ont mis en cause sans avoir la décence de l’inviter pour qu’il réponde en personne ? Il n’est que ça, dont des Patrick Cohen disant à la télé à Frédéric Taddei que c’est ignoble de l’inviter. Taddei, l’un des rares à encore faire son boulot…
    (…)
    Quand Dieudonné – accusé à tort d’antisémitisme depuis des années – dit « Patrick Cohen…les chambres à gaz…dommage… » avec un large sourire et à l’attention d’un public qui SAIT, LORS D’UN SPECTACLE HUMORISTIQUE, ce n’est PAS une boutade, ce n’est PAS du second degré, c’est de l’ANTISEMITISME HAINEUX ! Ca trompe qui ? »

    Bien.

    Alors – parenthèse – le « J’écrivais », ce n’est pas pour me mettre en avant, je m’en fiche, il va de soi que Undeuxtrois@lassielechien, je ne pense pas qu’on puisse trouver plus con, plus nul ou moins égomaniaque que ça comme pseudo, c’est absolument n’importe quoi et c’est le but : je n’ai PAS d’ego, je ne suis absolument personne et je n’ai aucun intérêt personnel dans quoi que ce soit, ni d’ambition quelconque.

    MAIS :
    voici donc la nouvelle vidéo de Dieudonné (déjà mentionnée ci-dessus pas Shakuhashi) datée du 31 décembre, le lendemain, donc, de mon commentaire initial :

    Et qu’est-ce qu’il dit ?

    Ce que toute personne intellectuellement honnête pourrait dire sur le plan des arguments (cfr Cohen/Taddei ou Arno Klarsfeld/Valls).

    Je pense fondamentalement que ce que sont en train de faire – non pas Dieudonné ! – mais les juifs militants sionistes (issus des LICRA, CRIF, LDJ, BETAR, JSSNews) sont désormais en train de créer de l’antisémitisme grave, ignoble, dégueulasse et honteux.

    Vous avez eu la gentillesse de publier aussi ma seconde intervention présentant des juifs se prononçant contre les méthodes (parfois violentes) des sionistes, c’est ce à quoi fait référence Dieudonné en évoquant la manifestation prévue devant son théâtre de la main d’or en janvier, organisée par une « association » titrée « Europe-Israël »…

    Laquelle ne représente nullement les « juifs »… Dont, au passage, on notera que certain se sentent plus ressortissants d’un pays (France, Belgique, etc) que juif, que ce soit de religion ou de « race »… Mais n’importe.

    Sur ce fameux « vide » qui en fait constitue la texture même de votre article…comme le dit justement Cassandre plus haut (parlant globalement, si j’ai bien compris): Dieudonné est une auberge espagnole.

    Oui.

    Le problème est qu’on va essayer de démonter son discours de « mécontents » (et plus on fera, moins ça marchera) pour raisons de pseudo-antisémitisme (et il en remet une couche, évidemment, sur la vidéo environ de 8:20 à 8:43, et c’est très drôle – pour qui veut comprendre).

    Je ne parle pas de vous, cher François-que-je-ne-connais-pas, mais je crains que les bobos ne comprennent absolument RIEN à ce que qui se passe concernant Dieudonné ou à ce que ça représente.

    Il est des malaises profonds qu’on ne peut nier ou évacuer sous couvert d' »antisémitisme » ou de « vide », et je pense qu’il convient de les soigner vite – je veux dire vraiment extrêmement rapidement ! – par quelque moyen politique intelligent que ce soit, plutôt que par les autosatisfecits imbéciles que s’octroie la classe politique au pouvoir, en France, en Belgique, ou ailleurs…

    Le pseudo-antisémitisme de Dieudonné est un leurre compris par pas mal.

    Le jour où ces délaissés du système se lèveront – et où entre autres certains imbéciles faisant partie de ce pack auberge espagnole se lèveront -, envisageons le pire.

    Il appartient à nos politiques non pas de se lever contre Dieudonné ou ce qu’il est supposé représenter (selon chacun) mais de se lever pour combattre les conditions d’existence de certains. En France ou en Belgique, pour ne retenir que ceux-là, chaque jour plus pénibles.

    Avons-nous les politiques pour le faire ?

    Tristement, la réponse est : NON.

  20. Tout d’abord, oui, la Shoah (« catastrophe » en hébreux ) est une ignominie ! ( Je ne voudrait pas passer pour un révisionniste ou un militant d’extrême droite. Beurk )
    MAIS
    A quelle titre la Shoah devrait-elle être LA référence en matière de cruauté humaine, le comble de l’horreur ?
    Pourquoi les Juifs et pas d’autres ? Ils n’étaient pourtant pas les seuls dans le collimateur des nazis !
    C’est l’échelle qui vous perturbe ? A partir de combien de vies humaines perdues doit-on parler d’horreur ?
    Vous voulez qu’on parle des Amérindiens ? Des réserves qu’on leur a généreusement concédé sur LEURS terres ? FORMATE GENTILS COW-BOYS / MECHANTS INDIENS ?
    Israël ou Palestine ? FORMATE MECHANTS ARABES / GENTILS JUIFS ?
    Les gamins éthiopiens qu’on regarde crever de mal nutrition depuis des années, vous y avez pensé en engloutissant vos repas lors des réveillons ?
    L’Histoire de l’Humanité est jalonnée de massacres aussi violents qu’injustifiés qui tous ramenés à l’échelle des populations humaines aux époques ou ils furent perpétrés on de quoi donner le vertige !
    Quand de riches patrons affament des continents entier au nom du dieu Pognon, il me semble qu’il y a moins de monde pour gueuler et monter aux créneaux !
    Et pourtant… ces injustices la il est encore temps de les juguler !
    Il faut lire, beaucoup lire, se forger une opinion, chercher à se mettre dans la peau de chacun des protagonistes d’une histoire. Dans les écoles et universités on vous fournit le matériel de base pour pouvoir avoir une réflexion, se forger un avis mais peu s’en servent à bon escient…

  21. 1.8 milliard de clics pour une chanson sexiste, vous trouvez cela plus intelligent ou moins dangereux qu’une quenelle française ? vous semblez découvrir les « ravages » du vide uniquement avec Dieudonné qui ne touche pourtant qu’un public francophone en Europe ? http://www.youtube.com/watch?v=9bZkp7q19f0 A propos, une quenelle c’est gravement antisémite, un coran qui appelle à la haine du juif ou du chrétien, c’est un livre saint. Une quenelle n’a jamais tué personne, on tue tous les jours au nom du coran…( chut !)

  22. Dieudonné se positionne sur le sionisme, le mariage gay, l’islamophobie, il est contre. Il se positionne sur beaucoup de sujets. Je ne suis certainement pas d’accord avec tous.
    Je pense que sa principale assise, elle est, comme pour Ben La Den, le manque de sens généralisé : une injustice sociale mondiale et des puissants cyniques.

    Le vide ce n’est pas Dieudonné, c’est ce que les medias généralistes et la plupart des penseurs médiatisés nous donnent comme perspective. Dieudonné en a fait un sketch 10 ans avant cet article : http://www.youtube.com/watch?v=_HUu-iPv5Go

  23. « On me dira que ce « vide » remplit des salles dans la France entière et que ses vidéos se regardent par paquets de millions. C’est exact ; « Bienvenue chez les Ch’tis » aussi. Cela prouve qu’on peut rassembler des foules sans aucun message de fond. »

    Alors là, c’est honteux. Des propos aussi vague et sans intérêts.
    J’ai rarement vu d’article sur Dieudo qui ne prends pas partie, j’ai rarement vu un journaliste, bloguer ou autre le critiquant qui sont aussi neutre que lui, tous l’attaquent et il riposte comme un chef. Il maîtrise l’art de la guerre vous ne pouvez faire face a lui, lui seule contre tous. Le fait qu’il utilise la haine de ses ennemies a son avantage avec une tél aisance prouvera ma thèse.

    Je me questionne, peut être que tu as raison? Peut être que je n’arrive pas a te comprendre? Mais pourquoi alors parler d’une manière aussi vague? Pourquoi le tout et rien? Deux choses tellement opposé. Etre aussi claire que lui, aussi directe aussi transparent est si difficile?

    Bien a vous.

  24. Vous avez vu ? Le Monde a sorti Pierre Mertens et ses alambics avec lui. Là, on est au-delà du vide. Et son (menu) triomphe. Mais tout de même, ce que j’ai lu de plus sublime est un texte à quatre plumes : Michèle Tribalat, Pascal Bruckner, Dr Richard Prasquier et Jacques Tarnero. Si vous n’avez pas le temps de tout lire, jetez-vous sur les deux derniers paragraphes. Plus forts que tous les psychotropes. Et c’est là, licite et à portée de main : http://www.huffingtonpost.fr/michele-tribalat/dieudonne-antisemitisme-quenelle_b_4536187.html

  25. Bravo à Undeuxtrois (@Lassielechien), je plussoie vos commentaires.

    Ou sont Valls et Hollande quand on insulte Taubira?,Où sont-ils quand Canal + fait un sketch immonde et absolument pas drôle sur le génocide du Rwanda ( http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/31/sketch-genocide-rwandais-canal-regrette_n_4522304.html) ? Non mais sérieusement, je suis d’origine rwandaise, je n’ai pas ri, j’ai eu la nausée mais je ne demande pas à un tribunal de les interdire, de les censurer. Je les boycotte, je les ignore. Dieudonné est drôle, très drôle. Le sketch sur le voile dans son spectacle 1905 est extrêmement drôle, son sketch sur le cancer est percutant, celui sur le président africain parfait, à pleurer de rire en fait. Vous trouvez ça vide? Vraiment? personnellement je trouve Bigard vide et vulgaire, mais ça ne me viendrait pas à l’esprit de porter plainte contre lui parce qu’il fait preuve de misogynie . Quelle tristesse de lire tout ces blogueurs qui suivent le bruit sans avoir vu ne serait ce qu’un sketch de la personne qu’ils jugent. Bref, c’est vrai qu’actuellement faire une loi anti-dieudonné c’est la priorité et ça va aider le quotidien du français, c’est hyper important et urgent.

  26. Je suis fatiguée de lire ces mensonges et ces insanités dites par des gens – pseudo-philosophes – qui ne savent pas de quoi ils parlent. Vous critiquez Dieudonné. Avez-vous seulement regardé un seul de ses spectacles d’un bout à l’autre ? Sans doute vous contentez-vous de morceaux choisis par des « journaleux » qui veulent, eux aussi, prouver que Dieudonné est antisémite…. Mauvaise foi… quand tu nous tient !

  27. Neige et nerfs dégénèrent mais quoi?

    Soyons méchants ! Dérangeons le système !
    C’est la sagesse même, distribuée, matin, midi, soir, dans les journaux. Et aussi tout savoir sur la chasse à courre. Aux politiciens, la bonne image et aux artistes, la mauvaise. Sans symétrie, ni système, ni méchancetés. Le monde ainsi est en ordre de marche. Chacun y trouve sa place. Quel trou textuel menace ?
    Saloperie de miroir, parle-moi encore de moi !

    (lire la suite sur lapetiteguerre.overblog.com)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s