DéFI/Présidence : la liberté d’entreprendre

Durant ces trois dernières années, à mon initiative, nous avons affirmé et solidifié le profil de DéFI comme « le » parti défenseur de la liberté d’entreprendre, dont notre pays a tant besoin et qui manque objectivement, comme état d’esprit, à Bruxelles et en Wallonie.

Il faut libérer les initiatives ; l’autorité publique doit créer un climat et des conditions favorables à l’entrepreneuriat, ce qui suppose un cadre juridique stable, une justice qui le fasse respecter dans des délais suffisamment brefs, de même qu’une réduction de la bureaucratie et un accompagnement basé sur le respect et la confiance.

Il faut réaffirmer la liberté d’entreprendre, celle qui fait les indépendants et les petites et moyennes entreprises (PME) porteurs de richesse et de prospérité économique, pourvoyeurs d’emplois qualifiés et créateurs d’innovation. Ce tissu de PME doit être le terreau de notre développement économique dans l’espace Wallonie-Bruxelles. Ces hommes et ces femmes sont confrontés, dès le début de leurs démarches, à une multitude d’obstacles, de formalités, d’obligations dont on mesure souvent mal l’ampleur. Ces entrepreneurs méritent aussi, de la part des autorités, le respect dû à leur prise de risque et à leur rôle sociétal. 

Libérer l’esprit d’entreprendre, c’est créer un esprit et faciliter les démarches de celles et ceux qui veulent entreprendre. C’est aussi rassembler entreprises et société et notamment libérer l’épargne au profit de l’investissement privé et public.

Enfin, libérer l’esprit d’entreprendre, c’est également être responsable de son processus de production, c’est-à-dire être garant de toute la chaîne de production, du début jusqu’à la fin de celle-ci. À cet égard, il est indispensable de garantir une transparence sur toute la ligne de production. Cela contribue à mettre en évidence l’aspect sociétal des entreprises. Ainsi, une entreprise qui ne jouerait pas le jeu de la transparence serait une entreprise douteuse.Pour DéFI, la liberté d’entreprendre est au cœur du libéralisme social.

L’ensemble de l’Axe 3 « Libérer l’esprit d’entreprendre » est disponible ici.

Nos principaux engagements en la matière:



Catégories :DéFI

1 réponse

  1. La liberté d’entreprendre c’est évidemment une pierre angulaire.

    En tant qu’indépendant ( médecin) je constate malheureusement que notre rôle se déplace lentement mais surement de 1.assurer les meilleurs soins possibles aux patients quels qu’ils soient à 2.assurer les soins comme l’administration nous l’explique en suivant des « parcours de soins » dont les caractéristiques principales sont la complexité et la gabegie de paperasseries. Ces caractéristiques permettent d’exclure un nombre important de patients incapables pour des tas de raisons d’arriver au bout de ce parcours du combattant et de réaliser des statistiques (encore de la paperasserie) démontrant les succès de ce système.

    Il s’agit réellement d’un détournement des soins de santé tels qu’on l’entendait……vers un système rigide et coercitif type NHS.

    Nous, médecins, sommes pris en otage car comment refuser des soins alors que cela est la raison pour laquelle nous avons choisi cette profession quand nous savons que ceux que nous allons prodiguer seront de mauvaise qualité.

    Au vu de cela il est facile de comprendre la « crise des vocations » !

    Isabelle Dumont

    36 rue du Melon

    1190 Bruxelles

    0475433970

    isa.dumont@skynet.be isa.dumont@skynet.be , http://www.pieddiabetique.com http://www.pieddiabetique.com

    https://www.youtube.com/user/ransart31

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :