Une nation nommée Narcisse

Ouvrage – Octobre 2014

ARB201409.DeSmetgf20775

Résumé

La nation est une promesse de réalisation et d’unité. Elle réunit, par cet engagement implicite, les citoyens vers un narcissisme collectif qui sert, dans la foulée des cultes et des idéologies, à repeindre de sens un ciel métaphysique que l’homme perçoit de plus en plus vide au-dessus de lui. Mais dans le même temps, la nation se révèle être l’un des périls de la démocratie, car sa nature cachée est de réduire le monde à une expression homogène et à une continuité excluant le mouvement et la contingence ; la nature de la nation est de correspondre à la velléité de l’homme, terrifié devant le chaos du monde, de vouloir se fondre dans la totalité rassurante au risque de ne plus évoluer. Le danger inhérent à la nation consiste à se perdre dans le passé, dans l’identité et de promouvoir une idée de la pureté qui, par essence, peut tout broyer sur son passage, et qui refuse de voir l’utilité instrumentale de la démocratie comme outil de gestion d’une société.

Fiche technique

Auteur : François De Smet
Collection : L’Académie en poche
Date de parution : 09/2014
Langue : Français

Commander l’ouvrage sur le site de l’Académie.



Catégories :Livres & films

3 réponses

  1. En bref : oui la nation et son succédané (le nationalisme) est un ennemi de la démocratie, car ils favorisent les critères d’exclusion …
    J’ai déjà ecrit : Travail/famille mais jamais patrie…Mais ces affirmations théoriques sont fort éloignées de la réalité d’aujourd’hui…
    @ françois : ta production est telle que je ne peux la suivre…Je termine de digérer « ad… »

    • La Nation est de dernier refuge des gens qui n’ont rien où qui ont tout perdu. La démocratie n’existe pas sans le souverainisme, sans un peuple et sans des frontières. En fait la réalité est exactement l’inverse de ce que vous écrivez. Alors peut être qu’il faut détester et diaboliser les nations mais dès lors je vous enjoint à inventer un autre modèle, parce que la démocratie tel que nous la connaissons est construite sur l’idée de nation. C’est assez incroyable comment certaines personnes peuvent se complaire dans un intellectualisme de pacotille qui ne ressemble en fait qu’a un palais des glaces dans lequel ils aiment à se regarder.
      Petit rappel pour éviter un concert d’oies blanches en guise de réaction par trop précipitées:
      Dans le déclaration universelle des droits de l’homme de 1789, qui stipule d’ailleurs  » et du citoyen » je ne vous ferais l’injure de vous rappeler la définition de la citoyenneté.
      Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.
      Art. 12. La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
      Définition de la souveraineté: La souveraineté (dérivé de « souverain », du latin médiéval superus, de super, « dessus », fin XIIe siècle1) désigne la supériorité du pouvoir sur une zone géographique ou sur un groupe de peuples vivant en communauté. Ainsi, dans une démocratie, elle est détenue par le peuple.
      Votre vision conduit à l’universalisme, le mondialisme, indifférenciation, elle conduit ou elle sert le modèle socio-économique libéral libertaire et les marchés spéculatifs. Elle ne se construit que sur de la dette, et n’est en rien en rapport avec des préoccupations de respect de l’environnement.

  2. @ françois : une suggestion : « une civilisation nommée narcisse »…sans avoir lu ton ouvrage 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s