La marche des ombres

Ouvrage – mars 2015

ljtn45La migration est l’impensé politique majeur de ce début de XXIe siècle. Gérée à reculons par les faits et la jurisprudence, la politique en matière migratoire a consisté, depuis la fermeture des frontières de 1974, à faire muer l’Europe en forteresse. L’État, construction sédentaire, méprise par nature le nomade qui vient rechercher une herbe plus verte.
Ce petit livre tente de tirer parti des principaux problèmes rencontrés par la question migratoire et de suggérer, au départ du droit cosmopolitique kantien et des conséquences tirées de la rotondité de la Terre, les formes que pourrait revêtir, demain, une meilleure prise en compte des enjeux migratoires inhérents à notre époque.

 
Docteur en philosophie de l’Université libre de Bruxelles, François De Smet est scénariste et essayiste. Il a publié récemment Reductio ad hitlerum. Une théorie du point Godwin (PUF, 2014) et Une nation nommée Narcisse (L’Académie en poche, 2014). Il est également chroniqueur régulier pour la Première (RTBF) et La libre Belgique.

Livre disponible en librairie ou via le site de Liberté j’écris ton nom.



Catégories :Livres & films

3 réponses

  1. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    la vérité tout le monde en cause, mais personne ne l’ ose, c’ est ainsi que vit et perdure le système de contrôle. et cela fonctionne a merveille …

  2. Si vous voulez la vérité il faudra regarder les petits détails et cesser de se ranger derrière les versions officielles des choses.

    Regardez les détails des ombres portées des piliers sur les deux photos « avant & après » de chacun des temples supposés détruits de Palmyre et posez vous des questions.
    Elles sont identiques même si les deuxièmes photos sont floues et déformées et grises.

    On nous fabrique des choses quotidiennement et si vous ne participez pas à la lutte contre ces impostures, vous en êtes complices.

    Votre oeuvre est du bla bla si vous ne voyez pas les paradigmes fondateurs de votre logique.

    Il faut repartir à zéro monsieur De Smet… Vous vous leurrez.

    • La qualité de cet ouvrage est d’être en phase avec le vécu.
      Les théories sont certainement justifiées, seule la prise en compte du moment, de sa transformation donne du sens.
      Je partage les idées de l’auteur…humaniste et de bon sens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s